Hotel Scandinavia Campo S. Maria Formosa, Castello 5240
30122 Venice, Italy

Ph +39 041 5223507
Fax +39 041 5235232
info@scandinaviahotel.com

Le nom Scandinavia semble ne pas avoir rien en commun avec la ville Serenissima de Venise, mais il n'est pas ainsi… Déjà dans la deuxième moitié du deuxième siècle, des organisations de marchants lagunaire, représentaient groupes commerciaux compacts et homogènes qui commerçaient avec la Mer du Nord et Balte, ayant la nécessité de maintenir les positions acquises. Le commerce prévoyait transports maritimes de gendres différents, des épices que Venise procurait de l'Orient, aux étoffes précieuses, aux harengs et peaux tannés que les pays scandinaves produisaient avec adresse. L'échange se renforça grâce la formation de la Ligue Hanséatique qui protégeait les échanges dans la zone du nord Europe, eviro 1450. Différentes régions ouvrirent “ fonteghi” à Venise, où trier, stocker, comptabiliser la marchandise, le plus célèbre est celui des Allemands, mais ils en existaient autres plus petits et moins connus, le Russe, des Flandres, et Finlandais. En outre aux débuts du '400 se répandue l'usage d'un nouveau type de navire aussi produit par les ateliers navals de l'arsenal Vénitien: "la Cocca" un grand navire de transport qui présentait des forms partuculières, apte à soutenir aussi bien les mers septentrionales difficiles. La famille qui habitait déjà notre immeuble à l'époque tenait commerces stables précisément avec les régions Scandinaves.

Pendant quelques travaux de restauration de l'immeuble, se sont découvertes les murailles originaires d'époque byzantine et deux arraches en (abordages sur eau couverte) qu'ils permettaient le déchargé-chargé les marchandises directement des bateaux aux magasins. Aussi enroulé avec soin, ils ont été retrouvés dans les poutrages intérieurs du grenier, deux manuscrits qui certifient acquisition de monnaies d'argent pour échanges commerciaux avec la Finlande. Ceci va a confirmer et soutenir la présence de marchant qui tenaient rapports étroits avec la Scandinavie depuis les temps d'or de la Sereine République.

Nous espérons avec ce bref conte historique de faire plonger nos hôtes dans l'esprit le plus authentique de la civilisation vénitienne, sûrs de les recevoir dans un milieu simple mais naturel. Aussi d'avoir fait clarté sur le nom choisi pour notre maison, aux beaucoup d'hôtes qui nous demandent souvent explications sur l'épithète Hôtel la Scandinavie. La famille Tinacci propriétaire de longue date de l'hôtel maintenant, acheta l'immeuble et le commerce d'un entrepreneur d'origines scandinaves qui encore à nos jours continuait à avoir échanges commerciaux avec les pays du nord. L'immeuble vint transformé dans le temps à l'usage réceptif en recevant le plus souvent clients des pays froids, puis en les ouvrant à l'accueil de voyageurs de partout.

La propriété choisit de maintenir meuble conforme avec l'atmosphère vénitienne, en faisant exécuter meubles en style sept-cents d'artisans de prestige et en utilisant tissus brocarts, lampes et chandeliers encore produit par maitre vitriers de Murano et dans les phases variées de restauration, de faire émerger les elements décoratifs structuraux dès l’èpoque d'or de la Sereine République. Aux premiers étages de l'immeuble, afin d'embellir les murs des chambres, ont été choisies des étempes géographiques anciennes, reproduisent régions de toute l’Europe, copies e gravure eau-forte de dessins de Canaletto et reproductions de peintures des Vénitiens principaux; afin de souligner le mariage entre la ville lagunaire et le reste du monde. Pendant qu'aux les derniers étages, sont présent peintures d'art contemporain provenant de la collection privée de la famille Tinacci.